Coopérative Al Oukhowa des produits d'huile d'argan Taroudant

24 octobre, 2007

UTILITE D’ARGAN DANS NOTRE VIE

Classé sous Argan,Non classé — fraternitcooperat @ 23:46

3.jpg

 

Image de prévisualisation YouTube

Argan Cosmétique

Achetez les produits des huiles d’argan

de la coopérative Al OUKHOWA

Taroudant

En soutenant notre coopérative vous participez :

- au développement durable de la femme paysanne amazigh.

- à  la protection de la réserve de l’arganier arbre biosphère.

 Notre coopérative lance le programme suivant ::

- pour que notre cuisine contient un litre d’huile d’argan alimentaire.

- pour que notre sale de bain contient une quantité d’huile d’argan cosmétique.

Soutenez notre action en achetant nos produits

L’huile d’argan alimentaire est naturel extrait par les mains de la femme paysanne amazigh, pour une alimentation génétique contre le vieillissement de la peau et  le soin du visage.

Contactez nous par :

 Adresse :  445 boulevard el mokawama ouled bounona Taroudant

 

GSM : (212) 0668584636

e-mail : argancooperat@hotmail.com 

ou bien  tarwd_orgs@yahoo.fr

Coopérative El Oukhowa pour les produits des huiles d’argan à Taroudant

 Prix de vente de nos produits

 

Argan cosmétique

- un euro  =  11 dirhams

UTILITE D'ARGAN DANS NOTRE VIE dans Argan IMG1102A

40 ml : 35 dirhams (bouteille de verre)

IMG1101A dans Argan

50 ml : 30 dirhams (bouteille de plastique)

IMG1100A

30 ml : 18 dirhams (bouteille de plastique)

IMG1099A 

60 ml : 35 dirhams (bouteille de verre)

IMG1098A

100 ml : 85 dirhams (bouteille de verre)

IMG1097A

60 ml : 35 dirhams (bouteille de verre)

IMG1096A 

60 ml : 35 dirhams (bouteille de verre)

IMG1095A

40 ml : 35 dirhams (bouteille de verre)

IMG1093A 

20 ml : 18 dirhams (bouteille de verre)

- Un litre :250 dirhams (en bouteille de verre).

- On peut vous offrir des bons prix suivant la quantité de vos commandes.

Contacter : argancooperat@hotmail.com   , tarwd_orgs@yahoo.fr

Soutenez les femmes paysannes amazigh en achetant les

produits de la coopérative de fraternité d’argan

Taroudant 

Vous participerez ainsi : 

- au développement durable du mode de vie de la femme

paysanne amazigh. 

- à  la protection de la réserve de l’arganier, arbre endémique de la biosphère.  

En guise de programme, notre coopérative lance le slogan

suivant : 

- Pas une cuisine sans son litre d’huile d’argan ! 

- Pas une salle de bain sans son produit cosmétique

d’argan ! 

Participez à ce programme dans votre pays. 

L’huile d’argan alimentaire est un produit naturel extrait

du fruit de l’arganier, selon des techniques transmises

depuis des générations,  par les paysannes amazighs pour

une alimentation saine, et l’huile d’argan cosmétique est

efficace  contre le vieillissement de la peau et  pour le soin

du visage.

 

Contactez nous par mail :

 

argancooperat@hotmail.com  ,   tarwd_orgs@yahoo.fr

Arbre de larganier
Album : Arbre de l'arganier
Argan
16 images
Voir l'album

Les produits de la coopérative AL OKHOWA Taroudant
Album : Les produits de la coopérative AL OKHOWA Taroudant
Les huiles cosmétiques d'argan
9 images
Voir l'album
 


2.jpg 

01.jpg

Argan alimentaire bio

par la main de la femme

paysanne amazigh

 

 Prix d’un littre : 200 dirhams (18 euros)

 

photo0420.jpg

photo0414.jpg

photo0415.jpg

photo0416.jpg

photo0417.jpg

 Amlou

Prix d’un littre : 120 dirhams (11 euros)

photo0418.jpg

photo0419.jpg

27 juin, 2012

Arbres d’arganier

Classé sous Non classé — fraternitcooperat @ 17:11

Arbre de larganier
Album : Arbre de l'arganier
Argan
16 images
Voir l'album

Produits d’argan

Classé sous Non classé — fraternitcooperat @ 17:11

Les produits de la coopérative AL OKHOWA Taroudant
Album : Les produits de la coopérative AL OKHOWA Taroudant
Les huiles cosmétiques d'argan
9 images
Voir l'album

13 novembre, 2009

Huile d’argan et Femmes Ménopausées

Classé sous Argan — fraternitcooperat @ 16:39

La ménopause est une phase qui marque une période de vie où le profil hormonal, lipidique et antioxydant des femmes se trouvent perturbés. Ces femmes sont également mises à découvert de l’action protectrice assurée par les hormones sexuelles. L’ensemble de ces facteurs fait que la ménopause augmente relativement le risque de développer des maladies cardiovasculaires entre autres. 

  

L’huile d’argane est riche en acides gras oléique et linoléique, en tocophérols et en phytostérols. Les connaissances actuelles, basées sur des études d’intervention nutritionnelle chez l’homme, montrent que l’huile d’argane corrige d’une manière significative, le profil lipidique et renforce le système antioxydant et donc participe à la prévention contre les maladies cardiovasculaires. De plus, notre pharmacopée traditionnelle rapporte d’une manière certaine les vertus cosmétiques de cette huile. Par ailleurs, des études scientifiques ont prouvé que l’huile d’argane hydrate la peau, agirait contre son dessèchement et retarde l’apparition des rides.  

  

Ces données scientifiques nous ont incité à étudier l’effet de la consommation de l’huile d’argan chez les femmes ménopausées. 

  

Ainsi, et dans le cadre de la valorisation des bienfaits de la consommation de l’huile d’argane sur la santé humaine, le projet de recherche sur l’étude de l’efficacité de la consommation de l’huile d’argane sur les troubles liés à la ménopause: profil lipidique, antioxydant hormonal et hydratation de la peau chez des femmes ménopausées (ARFEM) est mené par l’ Association Ibn Al Baytar pour valoriser l’huile d’argane. Ce projet est financé par l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques,
la Fondation Lepercq
et avec la contribution des huileries du Souss.  

  

Il est conduit par un consortium d’équipes de recherche représentées par: Pr Zoubida Charrouf (Université Mohamed V, Rabat-Agdal) , Pr Hassan Aguenaou (Université Ibn Tofaïl, Kénitra), Pr Yahya Bensouda (Université Mohamed V, Rabat-Souissi) , Pr Abdelfettah Derouiche (Université Hassan II, Mohammadia Casablanca), Pr. Mohamed EL MZIBRI (Centre National de l’Energie, des Sciences et Techniques Nucléaires (CNESTEN)), Dr. Saad ELKABBAJ (Laboratoire de Recherche et d’Analyses Médicales Fraternelle de
la Gendarmerie Royale ),  Dr. Nada Benajiba (Université Ibn Tofaïl, Kénitra), et Dr. Younes Rahali (Université Mohamed V, Rabat-Souissi) .
 

  

Ce projet a été lancé en septembre 2007. Des efforts importants ont été déployés pour recruter les femmes pour cette étude clinique. Plusieurs rencontres ont été organisées pour présenter le projet et son intérêt. Ces réunions étaient aussi consacrées à la vulgarisation et la sensibilisation sur des thèmes en relation avec la santé d’une manière générale.  

Dans la continuation de ces rencontres, le consortium présentera les premiers résultats obtenus dans le projet ARFEM, et ce, le lundi 16 novembre 2009 à 16h30 au centre culturel d’Agdal, Rabat.

Source :

Prof Zoubida Charrouf
Département de Chimie
Faculté des Sciences
B.P. 1014 Rabat RP
Avenue Ibn Batouta Rabat , Maroc
Tel : 212 5 37 77 53 80 Tel privé : 212 5 37 71 16 92
Fax 212 5 37 71 32 79  Mobile : 212 6 61 37 21 42
Email :
zcharrouf@menara. ma
;zcharrouf@yahoo. fr
Site web :
www.association- ibnalbaytar. com

 

 

4 août, 2009

Huile d’argan

Classé sous Argan — fraternitcooperat @ 11:58

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Huile d'argan dans Argan

magnify-clip dans Argan

Plantation d’arganiers

magnify-clip

Arganier

magnify-clip

Chèvres dans l’arganier

 

L’huile d’argan (ou d’argane) est tirée de l’arganier, arbre endémique du Maroc, présent essentiellement au sud-ouest du pays entre Agadir, Essaouira et Taroudant. Elle est très utilisée dans la cuisine traditionnelle de cette région.

Cette huile, riche en vitamine E et en insaponifiables, est également reconnue pour ses propriétés nourrissante, régénérante et restructurante.

Sommaire

[masquer]

//

Spécificités [modifier]

Il existe deux types d’huile d’argan selon que les amandons sont ou non torréfiés avant utilisation. L’huile alimentaire, plus sombre et au goût plus prononcé à cause de la torréfaction, s’utilise comme une huile habituelle pour préparer les aliments. Elle est très nutritive et constitue, avec des amandes pilées et du miel, l’amlou, une pâte très nourrissante souvent consommée au petit déjeuner. L’huile cosmétique, plus claire, s’utilise en application sur la peau et les cheveux et aurait des vertus contre la chute des cheveux, l’eczéma, la déshydratation cutanée… La chercheuse Zoubida Charrouf, spécialisée en chimie organique à l’université de Rabat, a beaucoup contribué à la connaissance scientifique de cette huile et des autres sous-produits de l’arganier. Grâce au CRDI (Centre de recherches pour le développement international, société d’État canadienne), elle a aussi œuvré à l’établissement des toutes premières coopératives de traitement de l’huile d’argan, entièrement dirigées par des femmes.

Composition [modifier]

L’huile contient entre 0,34% et 0,79% de composé insaponifiable.[1]

L’huile d’argan contient 43% d’acide oléique (Oméga-9), 36% d’acide linoléique (Oméga-6) et le reste étant leur forme mono-glycérique respective.[2]

Elle contient, en plus de ces acides gras, des tocophérols (vitamine E), du squalène, des stérols et des polyphénols.

Nutriment Huile d’argan Huile de tournesol Huile d’olive
Tocophérol 483 583 190
Squalène 313 6 499

Les stérols majoritairement présents dans l’huile d’argan sont le schotténol (147mg/kg) et le spinastérol (122mg/kg). Par comparaison l’huile d’olive et l’huile de tournesol contiennent majoritairement du β-sitostérol.[2]

Huile alimentaire [modifier]

Les qualités organoleptiques font de l’huile d’argan une huile précieuse pour l’art culinaire. L’huile d’argan est utilisée dans l’alimentation car son goût d’amande et de noisette (dû à une légère torréfaction qui lui donne aussi sa couleur plus foncée) rehausse la saveur des plats, comme le couscous, les poissons et les vinaigrettes.

D’après des publications scientifiques, elle permet :

C’est l’une des huiles alimentaires les plus chères au monde, de l’ordre de 70 € le litre vendu en France, en janvier 2009.

Propriétés cosmétiques [modifier]

Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères pour ses propriétés cosmétiques exceptionnelles. Cette huile de couleur miel est riche en acides gras essentiels oméga-6 et de tocophérols (vitamine E), antioxydants recommandés pour prévenir le dessèchement prématuré de la peau. Elle ralentit le vieillissement cutané, et améliore l’hydratation. Son pouvoir hydratant et antioxydant compense la dénutrition de la peau.

Elle s’utilise aussi bien en massages légers sur le visage qu’en application locale sur les zones du corps particulièrement desséchées. En cosmétique l’huile d’argan à diverses propriétés. Elle est anti acné, anti psoriasis, anti rougeurs et aussi anti vieillissement. Les sportifs l’utilisent également au niveau musculaire.

Économie [modifier]

Coopératives [modifier]

La grande majorité de la production d’huile d’argan passe par le biais des coopératives féminines d’huile d’argan. Un programme portant sur l’amélioration des conditions de travail de la femme rurale, d’une activité économique génératrice de revenu complémentaire et une gestion durable des domaines de l’argan dans le sud-ouest du Maroc. Coopératives parrainées par l’Agence de développement social (ADS) avec le soutien de l’Union européenne. L’UCFA (Union des Coopératives des Femmes de l’Arganeraie) est la plus importante union de coopératives pour l’argan au Maroc. Elle regroupe vingt-deux coopératives que l’on retrouve un peu partout dans la région. Ces femmes s’unissent afin d’être mieux organisées et garantissent ainsi un revenu équitable par le biais des coopératives, ce qui leur permet un meilleur cadre de vie, et un dynamisme local. Elles assurent dans le même temps le maintien d’une tradition millénaire : l’huile d’argan artisanale pressée à la main.

Agriculture [modifier]

magnify-clip

Fruits de l’arganier

magnify-clip

Fruit de l’arganier

Les chiffres approximatifs de l’argan :

  • 2 000 personnes travaillent dans les coopératives marocaines consacrées à l’huile d’argan.[5]
  • La production annuelle est de l’ordre de 2 500 à 4 000 tonnes.[5]
  • 800 000 hectares plantés. Perte de 600 ha/an de la surface plantée depuis le début du siècle dernier en arganiers.[réf. nécessaire]
  • La densité d’arbre par hectare varie suivant la région : de 250 arbres par hectare à 150km au nord d’Agadir dans l’Atlas et environ 40 arbres dans le désert bordant la région de Guelmim (Anti-Atlas)..[6]
  • Un arbre produit de 10 à 30 kg de fruit environs.[5]
  • Il faut environ 38 kg de fruit (affiache) ou bien 2.6 kg d’amandons pour produire 1 litre d’huile. [6]
  • Pousse exclusivement au Maroc.

Annexes [modifier]

Notes et références [modifier]

  1. (en) Hilali M, Charrouf Z, Soulhi Ael A, Hachimi L, Guillaume D (2005) Influence of origin and extraction method on argan oil physico-chemical characteristics and composition. J Agric Food Chem. 2005 Mar 23;53(6):2081-7. PMID 15769139 [archive]
  2. abc (en) Khallouki F, Younos C, Soulimani R, Oster T, Charrouf Z, Spiegelhalder B, Bartsch H, Owen RW (2003) Consumption of argan oil (Morocco) with its unique profile of fatty acids, tocopherols, squalene, sterols and phenolic compounds should confer valuable cancer chemopreventive effects. European journal of cancer prevention. 12(1):67-75. PMID 12548113 [archive]
  3. (en) Berrougui H, Ettaib A, Herrera Gonzalez MD, Alvarez de Sotomayor M, Bennani-Kabchi N, Hmamouchi M (2003) Hypolipidemic and hypocholesterolemic effect of argan oil (Argania spinosa L.) in Meriones shawi rats. J Ethnopharmacol. 2003 Nov;89(1):15-8. PMID 14522427 [archive]
  4. (fr) Berrada Y, Settaf A, Baddouri K, Cherrah A, Hassar M (2000). Experimental evidence of an antihypertensive and hypocholesterolemic effect of oil of argan, Argania sideroxylon. Therapie. 2000 May-Jun;55(3):375-8. PMID 10967715 [archive]
  5. abc Rachida Nouaim (2005). L’arganier au Maroc: entre mythes et réalités. Une civilisation née d’un arbre une espèce fruitière-forestière à usages multiples. Paris: L’Harmattan. ISBN 2-7475-8453-4.
  6. ab [pdf](en) D Nill, E Böhnert (2006) Value Chains for the Conservation of Biological Diversity for Food and Agriculture – Potatoes in the Andes, Ethiopian Coffee, Argan Oil from Morocco and Grasscutters in West Africa [archive] Global Facilitation Unit for Underutilized Species, August 2006, p37-55.

27 juillet, 2009

Quel travail pour obtenir de l’argan alimentaire ?

Classé sous Argan — fraternitcooperat @ 14:49

 Un mécanisme toujours nécessaire pour obtenir l’argan alimentaire

Quel travail pour obtenir de l'argan alimentaire ? dans Argan argan-tree-+-baskets 

 Les fruits sont  ramassés par les femmes amazighs  

huile%20d%20argan%20noix dans Argan

Les fruits secs sont dépulpés et les noyaux concassés entre deux pierres 

Les amandons sont grillés

Argan%20Oil%20Coop

Extraction de l’huile d’argan par les mains propres de la femme  amazigh

8 octobre, 2007

La vie de l’arganier dans differents milieux

Classé sous Argan — fraternitcooperat @ 17:43

argan.jpg 

tarrier10141.jpg 

 

 tarrier10031.jpg 

argan0011.jpg  

argan0211.jpg

argan00311.jpg

arganier11.gif

 

argantafraout111.jpg

argantafraout211.jpg

chevres11.jpg

 

tarrier10161.jpg

arganirmorte11.jpg

7 octobre, 2007

Les coopératives fémines d’huile d’argan : vers un mode de production et de commercialisation modernes

Classé sous Argan — fraternitcooperat @ 23:06

Les coopératives fémines d'huile d'argan : vers un mode de production et de commercialisation modernes  dans Argan IMG1096A

Agadir – La production de l’huile d’argan a constitué pour les femmes rurales, des siècles durant, une activité économique génératrice de revenu complémentaire, à l’instar d’autres activités artisanales exercées par certaines catégories à revenu limité, telles que la filature de laine, la poterie et la tapisserie.  C’est seulement durant les deux derniers siècles, la sécheresse qui a sévi oblige, qu’on a commencé à s’intéresser aux bienfaits de l’arganier qui couvre une large superficie (six préfectures et provinces du sud marocain). La dureté des conditions de vie des habitants de cette région les a amenés à s’adonner à l’exploitation de la forêt de l’arganier de manière anarchique menaçant ainsi cette plantation, unique du genre au monde, de disparition en l’absence de mesures de protection de cette richesse nationale.

La grande partie de la production des femmes rurales de cette matière était destinée auparavant à la consommation domestique, au moment où le reste était vendu par le biais des intermédiaires qui exploitaient le laborieux travail des milliers de femmes exerçant cette activité économique marginale.

Le travail de celles-ci consiste à enlever la pulpe du fruit, puis de casser la noix pour obtenir l’amandon, qui sera ensuite torréfié sur feu doux avant d’être broyé dans un moulin à bras traditionnel, la pâte ainsi obtenue est malaxée manuellement avec de l’eau tiède, puis pressée entre les mains pour en extraire l’huile au goût de noisette.

Certains commerçants de l’argan à Agadir estiment que la première initiative de commercialisation de cette matière a vu le jour avec la création d’un groupe à vocation économique au début des années 1990 dans la région. Le groupe a été créé dans le quartier  »
La Battoire » qui s’était constitué en espace de commercialisation de l’argan au niveau national dans un premier temps et à l’échelle internationale par la suite. Depuis, la demande sur cette matière a augmenté et la première coopérative féminine a été créée.

Selon Mohammed Irki, le délégué régional du bureau de développement de la coopération dans la région Souss-Massa-Daraa, la première coopérative a vu le jour dans la région côtière de « Tafdna » dans la banlieue d’Essaouira à la fin de l’année 1996 malgré l’opposition des parents et des époux pour des raisons sociales et économiques.

Le grand succès de cette initiative et l’écho retentissant qu’elle a eu dans les régions avoisinantes, ajoute Irki, ont amené les habitants des autres régions rurales à exprimer leur volonté de créer des coopératives similaires sachant que la demande internationale de cette matière s’est accrue pour son utilisation non seulement dans l’alimentation mais aussi dans les produits cosmétiques et le traitement de certaines maladies de la peau.

Ainsi, plus de quarante coopératives ont été créées dans un temps record à travers les différentes préfectures et provinces de la région, ce qui a attiré l’attention des institutions et organismes internationaux qui soutiennent et encadrent les organisations actives en matière de développement local dans les pays en voie de développement, notamment la coopération technique allemande (GTZ) et Oxfam-Québec, une organisation vouée à la coopération et à la solidarité internationale.  

Selon les documents disponibles, la coopération technique allemande (GTZ) s’est chargée de l’encadrement des coopératives regroupées dans le cadre de « l’Union des coopératives féminines d’argan », créée à la fin des années 1990 (13 coopératives), au moment où la l’Oxfam-Québec a assuré l’encadrement de « l’association des coopératives féminines d’argan » (30 coopératives). 

Au moment où l’organisation allemande a privilégié et développé le mode d’extraction artisanale qu’elle estime sanitaire, l’Oxfam-Québec a opté pour l’extraction optimale à travers l’utilisation des techniques modernes capables de développer la production et par la même occasion augmenter le revenu des femmes rurales et leurs familles. 

Les coopératives ayant bénéficié de l’encadrement de deux organisations allemande et canadienne ont réalisé un saut qualitatif dans les domaines d’extraction, de la valorisation et de la commercialisation de l’huile d’argan à travers la mise en place de cadres administratifs pour la gestion de la production et la commercialisation de cette matière. 

Toutefois, quand
la GTZ a cessé son soutien, des difficultés ont surgi. Ce qui risque de compromettre la mission pour laquelle l’union des coopératives féminines de l’argan a été créée, sachant que l’organisation allemande assurait une partie des charges de l’Union, aujourd’hui en difficulté au niveau de la gestion financière. 

Eu égard à la nécessité d’inscrire dans la continuité ce projet de grande importance pour le développement social et économique des femmes rurales notamment, plusieurs initiatives ont été entreprises telles que la création du « réseau des associations de la réserve biosphère d’argan »(RARBA), l’élaboration du projet de « l’unité de gestion de l’argan », un programme portant sur l’amélioration des conditions de travail de la femme rurale et sur la gestion durable des domaines de l’argan dans le sud-ouest du Maroc, parrainé par l’Agence de Développement social (ADS) avec le soutien de l’Union européenne. 

Pour assurer la continuité de cette initiative de développement, la fondation Mohammed V pour la solidarité a conclu, en 2001, un accord dans ce sens. Cet accord avait un impact positif notamment en ce qui concerne la baisse du coût de production, l’augmentation de la valeur des indices mais aussi la lutte contre l’analphabétisme dans les milieux des femmes productrices. 

A présent, des efforts sont déployés pour doter le produit de l’union des coopératives féminines de l’argan d’une marque déposée au niveau des marchés étrangers ce qui va permettre à cette matière d’intégrer les circuits de commercialisation modernes. Un comité ad-hoc chargé de l’unification de la stratégie d’action et la défense des droits des femmes des coopératives a été mis en place pour cette fin. 

Ce comité a lancé récemment un appel pour interdire les exportations de grains d’arganier dans le cadre de la protection de ce patrimoine national, après que Zoubida Charrouf, une universitaire impliquée depuis longtemps dans le secteur, ait tiré la sonnette d’alarme contre la grande concurrence de plusieurs pays au Maroc dans la production de cette huile qui connaît une demande de plus en plus accrue de par le monde. 

MAP  Vendredi 09 Septembre 2005 

  

Viaggio in Marocco – l’argan e le coop delle donne berbere

Classé sous Vidéos — fraternitcooperat @ 20:16

Image de prévisualisation YouTube

Production traditonnelle dhuile d’argan

Classé sous Vidéos — fraternitcooperat @ 4:29

Image de prévisualisation YouTube

12

MARMITES |
Les Bouchons d' Amour ... |
ALIMAQ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | laguierche2008
| °°° CAP'LIBERDADE °°°
| EMPT-PMS_73